Les fruits et légumes de février

Février est le mois le plus court de l’année, mais cela ne veut pas dire qu’il faut mal manger. C’est bien connu, pour manger bien, il est essentiel d’utiliser des fruits et légumes de saison.

En effet, les fruits et légumes de saison conservent la totalité de leurs vitamines et de leurs fibres, car ils se retrouvent sur les rayons au moment opportun. De plus, vous les trouver au meilleur prix.

Attention, manger de saison ne veut pas dire manger toujours la même chose. Vous avez le choix. Si, si.


Les légumes de février permettent de manger de bons plats chauds. Que ce soit en soupe, en gratin ou même froids, vous avez de nombreuses possibilités de les cuisiner.

En février, le frisé est toujours à la mode avec le chou romanesco, le brocoli et le chou. Vous retrouvez aussi les épinards, le fenouil, le céleri branche et bien évidemment l’endive.

Les étals sont remplis de carottes, panais, céleris, topinambours, navet et salsifis. Le champignon trône toujours à côté du poireau.

La betterave résiste encore et on retrouve l’ail et l’oignon pour donner du goût aux plats.


En février, le règne des agrumes continue sur la lancée de janvier avec le citron, la mandarine, la clémentine, l’orange et le pamplemousse.

Les poires et les pommes sont également bien présentes.

Et le kiwi, bien qu’encore présent, s’apprête à tirer sa révérence.



Focus sur l'endive...

Si vous habitez dans le Nord, c’est un terme que vous n’entendrez pas. En effet, dans cette région, elle est prénommée le chicon. Bien qu’elle soit constituée principalement d’eau, elle comporte énormément de minéraux.


Vu qu’elle est peu calorique, c’est un point fort pour préparer des plats, même en sauce, qui seront très digestes.


À l’origine, on retrouvait le chicon sauvage qui a donné, par exemple, des petites salades comme la rouge de Trévise. Mais par hasard, recouvert de terre, ce chicon sauvage donnait d’énormes bourgeons blancs.


Des variétés actuelles plus claires et moins amère.


Globalement, les variétés actuelles permettent d’avoir des endives très blanches et très compactes. De plus, après différents croisements, les variétés que vous retrouvez sont des hybrides qui ont perdu beaucoup d’amertume.


Les variétés retrouvées sur les étals sont l’Atlas, L’Ecrine, la Goldwin, L’Ombline, la Crénoline, l’Extral et l’Hermes.


La production française se localise principalement dans le nord de la France. En effet, le Nord-Pas de Calais produit plus de la moitié des 160 000 tonnes cultivées en France et la Picardie un tiers. Il reste la Bretagne qui cultive environ 4 % de celles-ci. La France est le premier producteur européen d’endives devançant les Italiens et les Hollandais.


La principale source de gaspillage de l’endive est liée au tri après la culture. En effet, presque 20% des endives ne peuvent être vendus à cause du calibrage et d’un visuel abimé. Toutefois, ces endives sont le plus souvent utilisées pour le compost ou l’alimentation animale, mais beaucoup moins rentable. À peu près 5 % des endives sont invendus ou abimés dans leur parcours de vente.


L'histoire de l'endive


L’endive ou le chicon a une histoire assez jeune. En effet, ce n’est pas un légume comme son copain le kiwi qui est millénaire.

Elle est née d’une idée saugrenue d’un jardinier belge qui voulait cultiver de la chicorée sauvage, en cave et en hiver. Et oui, tout cela à la fois. Bizarrement, avec beaucoup de terre, la chicorée sauvage a poussé vers le haut en forme de fusée avec de grandes feuilles blanches. Est alors née la chicorée feuille blanche (witloof en flamand).

Lorsqu’elle se retrouve en vente à Paris, les Parisiens l’appelleront l’endive de Bruxelles à l’origine de son nom en France.

Les jardiniers ont tenté différents croisements et sélectionné les plans pour obtenir une endive toujours plus blanche et moins amère.



Un fruit d'hiver

Le kiwi est un fruit comportant de très nombreuses versions pas toutes commercialisées. Mais globalement vous retrouvez le best-seller mondial, le Hayward.

Une variante est le kiwaï qui a l’apparence d’une grosse cerise, avec une peau lisse. Il n’a pas besoin d’être pelé et propose un goût très sucré.

Un autre qui se voit beaucoup en ce moment est l’Acinidia chinensis ou le fameux kiwi jaune au summum du sucré.

Une variété française, le Chinabelle propose une couleur jaune avec un léger duvet plus important au sommet. Le goût est plus sucré que le roi Hayward tout en proposant une même acidité.

La France est le troisième producteur européen de kiwis loin derrière l’Italie, leader mondial devant la Nouvelle-Zélande.

En France, c’est l’Aquitaine qui produit plus de la moitié des kiwis français devant le Midi-Pyrénées et enfin la partie Rhône-Alpes.


La principale source de gaspillage du kiwi est le calibrage pour retrouver un fruit identique à son voisin. C’est une des sources en plus des conditions de stockage qui peut, si la température et l’humidité de l’air ne sont pas adéquates, problématiques pour le fruit.

Le consommateur est également un gros gaspilleur de kiwi, car il n’hésite pas à le jeter quand la chair change légèrement de couleur. Cela ne veut pourtant pas dire qu’il est indigeste, loin de là.


L'histoire du kiwi


Est-ce que vous savez comment pousse un kiwi ? Presque comme du raisin. C’est un fruit d’une liane provenant de Chine, pays où il existe depuis plus de 2000 ans.

Les missionnaires évangélistes du XVIIIe siècle rapportèrent cette plante pour décorer les intérieurs. Cela faisait toujours bien d’avoir chez soi une « groseille de Chine ».

Au début du XXe siècle, quelques plants furent importés en France et mirent beaucoup d’années avant de produire.

Enfin, dans les années 60, la culture du kiwi s’est développée dans la majorité des pays producteurs.



Une recette antigaspi avec ces variétés hivernales


Pour vous faire plaisir avec des fruits et légumes de saison, pourquoi ne pas associer le goût de l’endive avec le sucré du kiwi dans une salade d’hiver ?

En février, on consomme tellement de plats chauds qu’une petite salade rafraichissante ne fera pas de mal.


Pour votre salade d’hiver pour 4 personnes, vous pouvez prendre comme ingrédients :

  • 5 endives,

  • 2 à 3 kiwis en fonction de vos envies,

  • 2 clémentines,

  • 60 grammes de gruyères.


Préparation

  1. Après avoir lavé et émincé finement les endives, pelez les kiwis et coupez-les en demi-lamelles.

  2. Ajoutez les quartiers de clémentine et les dés de gruyère.

  3. Enfin, assaisonnez à votre goût avec une bonne vinaigrette.


Très simple et très rapide de préparation, cette salade vous permettra de vous blinder en vitamines.


  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon

Gardons le contact

Nos Newsletters

S'inscrire

Nous suivre :